L’adolescence volée

Un spectacle de Azdine Benyoucef et Yves Bourget

Chorégraphie de Azdine Benyoucef
Auteur Yves Bourget
D’après Stanislas Tomkiewicz

Cinq danseurs
Un comédien

Historique Scénique

Ladolescence-Volee-Historique-Stanislas-Tomkiewicz

« D’autant plus que si on a quitté la voie purement répressive à laquelle certains voudraient revenir, ce n’est pas seulement pour des raisons éthiques (parce que c’est nous qui les créons ces délinquants, c’est évident. C’est la société de profit, c’est la société dont les maitres ne voient que l’argent. Comment voulez-vous qu’ils ne deviennent pas délinquants… ?). Mais ce n’est pas ça qui est important. Ce qui est important, encore plus, c’est que cette politique répressive, elle fabrique des criminels et des délinquants. Elle est mauvaise ! Elle n’est pas seulement immorale, mais c’est une erreur! »

L’ambition du spectacle est de permettre au spectateur de prendre conscience de cette réalité; d’éduquer le citoyen sur cette question: « …Tous préfèreront ne pas mettre leur vie en danger, sacrifier leur destinée; tous feront le choix d’une vie tranquille et prospère; tous choisiront de mener une vie heureuse et exemplaire. »

Ces témoignages, des jeunes en détention, sont la base du spectacle, sa matière-première. Ces témoignages vont être restitués aux spectateurs. Les danseurs vont les restituer comme s’il s’agissait de leur propre histoire. Les danseurs vont danser sur ces témoignages, sur la musique de la parole. La parole est une musique, elle a ses variations tonales, son rythme.

Aux histoires des jeunes difficiles, se mêlera l’histoire d’un autre jeune en difficulté, celle de Tom. Au travers d’élément de son autobiographie, l’AV. Sur le plateau, un jeune raconte Tom, comme s’il se racontait. Comme un autre avant et après raconte l’histoire d’un jeune en difficulté.

Les histoires des jeunes et de Tom se mêlent. Se mêlent leur parole, leur pensée sur leur situation, leur histoire.

Tom propose des réponses à la question de la délinquance, les jeunes incarcérés font de même. Ils imaginent eux-mêmes des réponses à cette question. Parce qu’ils la connaissent bien, parce qu’ils en sont les premiers concernés, les premiers acteurs. Ils en connaissent les causes. Ils savent ce dont ils ont besoin, ce qu’ils attendent de la société, de nous.

Alors, les vies, les pensées résonnent. Cette résonance donne à penser, crée du sens. Tom éclaire les jeunes. Et inversement, les jeunes éclairent Tom. L’histoire de Tom permet de comprendre celle des jeunes. Dans une forme de reconnaissance, celle des jeunes donne corps à celle de Tom.

J’ai réalisé que la délinquance est une continuité, un enchainement de difficultés; comme l’aboutissement, l’onde de choc d’une violence initiale. Tous les témoignages qui m’ont été donnés de connaitre révèlent ce déterminisme. La délinquance ne répond pas à un plan de carrière. On ne décide pas, on ne projette pas de devenir délinquant.

On ne choisit pas de devenir délinquant, c’est la vie qui nous y amène. Et les enfants font ce choix quand il n’y en a pas d’autre. Comme me dit le pédopsychiatre Boris Cyrulnik, un ami de Tom: « Si un enfant peut faire un autre choix que celui de la délinquance, il le fera, si on lui propose autre chose… »

Ladolescence-Volee-Scenique-Stanislas-Tomkiewicz

 

Ladolescence-Volee-Choregraphe-DanseurLadolescence-Volee-Azdine-Benyoucef

Azdine Benyoucef
Chorégraphe – Danseur

En 1996, Azdine découvre la danse hip hop. Après plusieurs années de battles et de riches collaborations avec les cies Traction Avant, Am’Troen, Käfig, A’Corps ou avec les musiciens de Les Sans Ciel et cie – mû par sa volonté d’explorer de nouvelles aventures, Azdine crée la cie Second Souffle. En 2005, il présente sa première pièce solo, Boomerang, qui donnera naissance en 2009 à Trans’missions une chorégraphie pour deux danseurs. Porté par la culture hip hop et ces métissages, influencé dans son parcours par les danses africaines et japonaise (et par des chorégraphes comme Pierre Deloche, Germaine Acogny et Sumako Koseki) Azdine a ainsi fait évolué ses techniques, sa gestuelle, ses choix chorégraphiques et a pu développer différemment sa manière de transmettre le hip hop. En 2010, Azdine a souhaité poursuivre la rencontre entre le butô (danse des ténèbres japonaise) et le hip hop. Entre break et butô, il cherche par la relecture de Désert, chorégraphie emblématique, à élaborer un langage commun, une danse des profondeurs dans un univers dévasté, en collaboration étroite avec Sumako Koseki et Zoro Henchiri à l’initiative en 1997 de cette oeuvre Matrice.

En 2006 naît La Compagnie Second Souffle, elle se spécialise dans la danse Hip-hop. Le travail artistique se veut riche des métissages des cultures, des danses et des personnalités. Une large ouverture qui laisse place à une identité forgée dans la culture hip-hop, enrichie d’une écriture poétique mêlant la danse contemporaine, afro, butô. Le geste s’exprimant alors mieux que la parole accompagne le spectateur dans un travail ancré dans une écriture en quête de sens et d’identité. La compagnie Second Souffle crée des spectacles et des créations artistiques seule ou avec la collaboration d’autres compagnies.

Enfin, elle propose tout au long de l’année des cours de danse, ainsi que des stages dans les différents domaines de la culture hip-hop, en France mais également à l’étranger comme le Sénégal ou une collaboration est née en 2009 et se poursuit aujourd’hui encore.

Ladolescence-Volee-Yves-Bourget-Co-Auteur

Yves Bourget
Co-Auteur

Parcours : Comédien et metteur en scène de théâtre, il travaillera avec Jean-Paul Delore et Yves Charreton. Mais aussi avec Georges Lavaudant et Françoise Maimone. Musicien, celui-ci composa des musiques pour l’écran et la scène. C’est par la bande son que dès 81 il aborda la réalisation de film. Depuis 91 il se consacra essentiellement à l’écriture et à la réalisation de films.

Démarche : son travail ambitionne d’articuler une exigence, un idéal artistique et une justesse, une valeur sociale. Gageant qu’une qualité artistique peut naitre du sens qu’aurait mon travail dans le champ des Hommes.
Il se concrétise au travers de documentaires et de fictions pour la télévision, l’édition DVD, les salles et les festivals.

Documentaires : Ses premiers films s’intéressent à l’art, plastique principalement (Anne et Patrick Poirier, Jean Tinguely, Ulrich Ruckriem…). Puis, dès 94, il s’orienta vers le documentaire de création sur des thématiques sociales et culturelles, la rencontre entre les deux, le développement de l’un par l’autre.

Filmographie sélective
2012 Adolescence volée (80’) Ce film confronte la pensée et l’action de S. Tomkiewicz – déporté enfant, penseur majeur de la délinquance, et la vie et la parole d’enfants en détention.
En dvpt. Prod Adalios.
2011 Félix et le bonheur
2005 Un jour la vie Diff. Cap Canal
2004 Entre Chien et Loup
1998 Body and soul Prod. Cinédoc. Diff. Muzzik / M6
1996 Anne et Patrick Poirier
1994 La septième rue Diff. France 3 ; « Heure exquise ».
Spectacles documentaires
2007-2010 Du bonheur
2006 HeureusementPublication
2009 « Comme on regarde le monde,
on le construit »Filmographie sélective
2012 Chacun son chemin
2011 Caméra Argentique
2010 Je ferais mieux la prochaine fois
2009 Histoire d’hommes, histoires d’anges

Ladolescence-Volee-Maelle-Dera

 

Maelle Dera

Maelle est une jeune danseuse lyonnaise formée dans la danse contemporaine. Elle suivra une formation professionnelle de danseuse interprète Coline de 2010 à 2012 elle a également eu une formation dans la compagnie orteils de sable sous la direction de Mireille de Barlet 2005 à 2010.

Ainsi elle travaillera avec plusieurs chorégraphes et sera dans plusieurs créations comme « Ddrinkink the rain » de George Appaix, « Encircling » de Shlomi Tuizer et Edmond Russo, « Faits et Gestes voir ci après… » de Bernard Glandier, « Les lieux de là » de Mathilde Monnier, « Les sentinelles » de Nacera Belaza, « Ma vie d’avatar » et « Moi c’est moi, Toi tais toi » de la Compagnie Orteils de sable.

En avril 2012, Maelle fera un échange culturel et artistique avec Maslool Bikurey Performing Art Center in Tel Aviv.

 

Islam El ShafeyLadolescence-Volee-Islam-El-Shafey

Islam est un danseur interprète basé sur le hip hop avec plusieurs flèches à son arc, car celui ci pratique divers danse comme la danse classique, la danse en contact avec (portés) et suit régulièrement plusieurs stages tels la danse contemporaine avec différents chorégraphes tels King, Nina Dipla, Samir Al yamni, Jordi gali, Trisha brown company, Yuval Pick, Anabelle Bonnerie, Abou lagra, Angelin Preljocaj, Thierry Verger EXPERIENCE PROFESSIONELLE que Lance Gries, Alonzo

Il maîtrise la danse hip-hop comme le popping, locking , bases en house dance, breakdance, freezes, footworks et il a une grande expérience scénique.

 

Alex PemoulieLadolescence-Volee-Alex-Pemoulie

Alex a été formé en 2006 par le chorégraphe Azdine BENYOUCEF en tant que danseur polyvalent dans la compagnie Second Souffle.

Celui-ci se spécialise sur le Breakdance où il a pu acquérir un haut niveau pour être compétiteur dans les battles internationaux. Celui-ci se nourrit de l’enseignement qu’on lui apporte afin de le partager d’une génération à une autre.

Il se procure un style à lui le transmettant aux ateliers où il enseigne les divers danses hip hop comme au conservatoire de Givors, dans les grandes structures comme les MJC ou les écoles de danse à Oullins.

Enfin il sera dans la pièce «Orch’Street» qui a eu un grand succès et se jouera à la biennale de la danse en 2012, il joua aussi dans «Ombre et Lumière » et« Poison » dans la compagnie Second Souffle.

Rotha (Alex) TuyLadolescence-Volee-Rotha-Alex-Tuy

Rotha commence la danse à treize ans à Vénissieux. Il rejoint quelques temps plus tard l’équipe de France de breakdance, la French Bboy Connection, avec laquelle il remporte en 2001 au Zénith de Paris la compétition internationale de l’année.

Membre fondateur des Pockémon crew, il contribue à leur notoriété jusqu’en 2003, date à laquelle Pockemon remporte le Battle Of The Year en France. Il continu à frotter aux meilleurs dans moutl battles de niveau national et international et confirme son talent en remportant, en 2005, le titre de Bboy Europpéén en 1 vs 1 à Lausanne.

En parallèle, dès 1999, il danse dans de nombreuses compagnies: Pierre Deloche, Eric Checco, Traction Avant, StylOstyl, Kada Godman, Käfig, Montalvo-Hervieu et Second Souffle qu’il rejoint pour la création de «Désert(s)» en 2011.

Références

Directeur Artistique
Azdine Benyoucef

Chorégraphe
Azdine BenyoucefLadolescence-Volee

Danseurs – Comédien
Azdine Benyoucef
Maelle Dera
Islam El Shafey
Rotha (Alex) Tuy
Alex Pemoulie
Yves Bourget

Lumière
Celiman Mezatni

Soutiens
Théâtre de Givors
Centre culturel Associative Boris Vian

icone_pdf L’adolescence Volée