La Cie Second Souffle

La Compagnie Second Souffle est née en 2006 à l’initiative de Meriem Bouras–Daoud , directrice de production d’évènementiel et d’Azdine Benyoucef, chorégraphe.

Elle se spécialise dans la culture Urbaine. Le travail artistique se veut riche des métissages des cultures, des danses et des personnalités.

Une large ouverture qui laisse place à une identité forgée dans la culture hip-hop, enrichie d’une écriture poétique mêlant la danse contemporaine, afro, butô. Le geste s’exprimant alors mieux que la parole accompagne le spectateur dans un travail ancré dans une écriture en quête de sens et d’identité.

La Cie crée des pièces en danse contemporaine urbaine sous la direction du chorégraphe, Azdine Benyoucef:
telles que Trans’mission, Poison, Orch’Street, l’ Adolescence volée (mémoire de Tomkewisch), La Marche (Mémoires des marcheurs 1983)

Elle collabore tout au long de l’année avec différentes structures et institutions en France et à l’étranger. Un travail de passerelles créant des liaisons au cœur de projets culturelles et artistiques en partenariat avec l’association Voce sur le territoire européen (Allemagne, Pologne, Bosnie, Belgique, Hongrie), mais également à l’étranger comme le Sénégal ou une collaboration est née en 2008 avec l’association Kaay fecc et le Centre culturel Blaise Senghor et se poursuit aujourd’hui encore.

La compagnie mène aussi un ensemble d’expériences d’encadrement:
à travers des stages de formation et des ateliers chorégraphiques.
Elle propose tout au long de l’année des cours de danse, des stages dans les différents domaines de la culture Hip-hop, ainsi que des interventions en fonction des demandes, des animations sous forme de free-style ou de show. Elle participe également régulièrement à des battles.